x


Réversibilité
IIIIIIIV


Un théâtre de la dé-création : Chapitre III

Peep-Hole et CAC Brétigny
présentent dans le contexte de Six Ways to Sunday
English version

Vernissage 10 Avril, 2012. Performance d’Esther Ferrer à 19h.
Du 11 Avril au 19 Mai 2012



>


Une mise en scène de Pierre Bal-Blanc, avec Andrea Büttner, Esther Ferrer, Felix Gonzalez-Torres, Sanja Ivekovic, Ben Kinmont, Jiri Kovanda, Marcello Maloberti, Teresa Margolles, Emilie Parendeau, Martha Rosler, Santiago Sierra, Slaven Tolj, Isidoro Valcarcel Medina.

Réversibilité - Un théâtre de la dé-création interroge sous forme d’exposition la notion de « médiation » des œuvres par la proposition de leur « dé-création » en tant que choix de conversion temporaire dans un autre modèle cognitif, afin de permettre au public d’approcher le travail d’un ensemble d’artistes. Il s’agit également de montrer la réversibilité des deux mouvements de création et de dé-création qui sont à l’œuvre en toute circonstance, au moment de la qualification du processus créatif en œuvre d’art et à l’occasion de sa disqualification en produit ou en fétiche culturel.
Le prologue à Réversibilité s’est déroulé sur le stand de The Fair Gallery (gb agency, Paris; Hollybush Gardens, Londres; Jan Mot, Bruxelles; Raster, Varsovie) dans le contexte commercial de Frieze Art Fair à Londres en 2008. Son développement a été présenté en 2010 au sein d’une institution publique (CAC Brétigny - Centre d’art contemporain de Brétigny). Son dénouement a lieu en 2012 à Peep-Hole, dans le cadre d’une structure privée sans but lucratif, financée par des dons d’artistes.

La structure actantielle en trois parties de « Réversibilité – Un théâtre de la dé-création » reprend le schéma épique classique : l’exposition, le nœud et le dénouement. A l’occasion de chaque chapitre et parmi chacun de ses ensembles d’œuvres, une pièce est spécifiquement mise en corrélation avec un décor à chaque fois différent, successivement commercial, institutionnel et privé, en un principe d’équivalence fonctionnelle et symbolique : Dos Espacios Modificados (1967-2008) de David Lamelas pendant la foire Frieze à Londres ; Floating Wall (2009) de Robert Breer au Centre d’art contemporain de Brétigny ; No Necesita Titulo (1990-2012) d’Isidoro Valcárcel Medina pour Peep-Hole, espace d’art à but non lucratif à Milan.

Reversibilité – Chapitre III
Communiqué et liste des œuvres

Comunicato stampa italiano



A l’occasion de l’exposition sera publié un catalogue retraçant le projet Réversibilité - Un théâtre de la dé-création (Editeur : Mousse Publishing)
Réversibilité - Un théâtre de la dé-création fait partie de Six Ways to Sunday, un programme annuel dans lequel Peep-Hole dédie un événement au partenariat avec une institution d’art étrangère, devenant ainsi à titre temporaire son « project room » satellite. Après Museion Bolzano en 2010 et CAC Vilnius et 2011, l’événement en 2012 est consacré au CAC Brétigny.
Peep-Hole est une organisation à but non-lucratif dédiée à l’art contemporain et située à Milan. Peep-Hole souhaite encourager les visiteurs à regarder de près la pratique des artistes à travers un programme agile qui se déplace entre les formats d’exposition, publication, conférence et conversation, toujours soucieux de placer les artistes au premier plan.
La mission de Peep-Hole est de déraciner les superstructures inutiles en les remplaçant avec un rapport moins saturé entre l’œuvre et le visiteur.
www.peep-hole.org

L’exposition fait partie de Shrinking World, un projet mis en place avec la contribution de la Fondazione Cariplo.
Nous exprimons toute notre gratitude à Baci Perugina.
Remerciements à: The Museum of Contemporary Art, Los Angeles, Generali Foundation Collection, Vienne, Electronic Arts Intermix (EAI), New York, The Felix Gonzalez-Torres Foundation, New York, FRAC Lorraine, Metz, Air de Paris, Paris, GB Agency, Paris, Galleria Raffaella Cortese, Milan, Hollybush Gardens, Londres, Galerie Peter Kilchmann, Zurich, ProjecteSD, Barcelone, Prometeogallery di Ida Pisani Milan/Lucca.
Nous tenons aussi à remercier tout particulièrement les organismes de charité impliqués dans la pièce d’Isidoro Valcarcel Medina : Centro Sant'Antonio, Convento dei Padri Cappuccini, Opera Messa della Carità, Opera Pane Sant'Antonio, Opera San Francesco per i Poveri, Opera Pia Pane Quotidiano.
Réversibilité - Un théâtre de la dé-création – Chapitre III
Vernissage mardi, 10 avril 2012 à 18h30. Performance d’Esther Ferrer à 19h.
11 avril – 19 mai, 2012, Du mardi au samedi 15-19h ou sur RDV
Peep-Hole Via Panfilo Castaldi 33, 20124 Milan
info@peep-hole.org T. +39 3397656292 | +39 3385694112
Presse : Stefania Scarpini stefania@peep-hole.org



<