Art et coéducation

Samedi 11 janvier, à 14h30

Conférence et discussion croisée à La Ferme du Buisson

  • U+1F4D5-001

    Livre fermé

  • 📕⊂ ⭐ ⭐ 🎵 🏠 🕊 🌸 🐰 ⊃

    Illustration

  • s.n.

    Impression noire, 11,6 × 10,5 cm

  • Brétigny Notre Ville, №43, p. 9

    15.11.1981

Cet évènement est organisé dans le cadre de l'exposition de Marie Preston Du pain sur la planche à La Ferme du Buisson.

  • Conférence avec Janna Graham (14h30—16h)

Dans le cadre de ses recherches sur la co-éducation et de son exposition Du pain sur la planche à la Ferme du Buisson, Marie Preston invite Janna Graham (enseignante-chercheuse au Goldsmiths College à Londres). À cette occasion, elle présentera son projet Possible Studies, or Techniques for Living Otherwise initié à la Serpentine Gallery de Londres, à la fois résidence artistique, espace de recherche communautaire et programme d'éducation populaire basé dans le quartier d'Edgware Road.

Cette intervention sera traduite par Adèle Hattemer.

Entracte-goûter (16h—16h30)

  • Discussion croisée avec les acteur·trice·s du livre Co-Création (16h30 – 18h30)

Co-Création est une publication plurielle inscrite dans une recherche sur les pratiques artistiques en co-création engagées dans le champ social, menée depuis 2013 par Céline Poulin (directrice du CAC Brétigny) et Marie Preston (artiste et enseignante-chercheuse à l’université Paris 8) avec la participation de Stéphanie Airaud (responsable des publics et de l’action culturelle au MAC VAL).

Lors de cette rencontre, les auteur·rice·s engageront une discussion autour des cinq thématiques essentielles et transversales de l’ouvrage: conversation, collectif, éducation, vulnérabilité et évaluation, avec une attention plus particulière à la coéducation.

En présence de Stéphanie Airaud, Caroline Darroux, François Deck, Véronique Goudinoux, Florence Jou, Maude Mandart, Christian Maurel, Céline Poulin, Marie Preston et Myriam Suchet. 

 

Informations pratiques:
La Ferme du Buisson, Allée de la Ferme, 77186 Noisiel.
Entrée libre sur réservation au 01 64 62 77 77 ou à contact@lafermedubuisson.com
 

Janna Graham est écrivaine, éducatrice et conservatrice. Elle mène depuis de nombreuses années des projets communautaires, pédagogiques, artistiques et de recherche dans et hors des arts. Elle a été directrice des programmes publics et de la recherche à Nottingham Contemporary, ainsi que conservatrice à la Serpentine Gallery de Londres, période durant laquelle elle a initié et coordonné le «Centre for Possible Studies», une résidence artistique, un espace de recherche communautaire et un programme d'éducation populaire basé dans le quartier d'Edgware Road. Figure clé de ce qu'on a appelé «le tournant éducatif» dans le commissariat d’exposition, elle a développé de nombreux projets au carrefour de l'art et des urgences sociales contemporaines, comme les migrations, la gentrification, l'éducation, le racisme et l’indignéité. Elle a également dirigé un programme d'artistes travaillant dans des contextes de soins, dont le point culminant a été la publication Art + Care: A Future (2013). Membre du collectif international sonore et politique Ultra-red, Janna Graham a travaillé comme artiste, chercheuse et éducatrice dans des institutions telles que l'Art Gallery of Ontario, à Toronto; la galerie Whitechapel, Londres; le Van Abbemuseum, Eindhoven; et le Plymouth Art Centre, Plymouth. Elle enseigne actuellement au Goldsmiths College de Londres.

Co-Création est une publication plurielle inscrite dans une recherche sur les pratiques artistiques en co-création engagées dans le champ social, menée depuis 2013 par Céline Poulin (directrice du CAC Brétigny) et Marie Preston (artiste et enseignante-chercheuse à l’université Paris 8) avec la participation de Stéphanie Airaud (responsable des publics et de l’action culturelle au MAC VAL). Elle s’est développée en appui sur trois journées d’études au MAC VAL et au CAC Brétigny, d’un séminaire du master Média Design Art Contemporain de Paris 8 à la Villa Vassilieff et d’une exposition au CAC Brétigny. Constituée de textes théoriques et/ou personnels de philosophes, sociologues, anthropologues, artistes et d’historien·e·s de l’art et d’entretiens, l’édition s’organise autour de cinq thématiques essentielles et transversales: conversation, collectif, éducation, vulnérabilité et évaluation.

 

Documents

Ressources

  • [co-] Marie Preston (Résidence)