Playworlds, 2018-2022
Switchers

01.10—10.12.22

  • U+1F4DD-010

    Mémo

  • 📝 Panic

    Note de travail

  • Switchers

    Post-it, 7,6 × 12,7 cm

  • Switch

    2018

«Playworlds, 2018-2022»
Switchers

Un ensemble de projets cinématographiques, théâtraux, artistiques et pédagogiques.

Commissaire: Thomas Conchou

Avec des œuvres de Emanuel Almborg, Ksenia Pedan, Jamie Baker, Prince Owusu, Merlyn Hawthorne, Ellis Holt, Ruth Oshunkoya, Caitlin Williams, Mary Yekini en collaboration avec:  
Buck Blake, Valentina Coley, Rhos Lapworth, Doridan Nahoum Bavangila, Priscila Siboko Bohe, Brandon Thorne, Liam Tooze, Edmund Wozencraft; de Paris/Brétigny: Agathe Barre, Sara Bouazzaoui, Loïc Hornecker, Yasmine Kicha, Shveta Lebonheur et Arsène Roy; de l’école William Tyndale, Londres: Eloise Alexander, Alfie Brennan, Sara Checchi, Gabi Constantine, Davide Diana, Julia Galassini, Theo Grinberg, Valentina Hernandez-Leonor.

L’exposition «Playworlds, 2018-2022» présente une série d’œuvres de Switchers, dispositif collaboratif qui lie arts visuels, théâtre, vidéo et pédagogie par la spéculation et le jeu. Switchers rassemble un réseau d’artistes, de comédien·nes et de jeunes personnes originaires d’Hackney, un quartier du nord-est de Londres, et de Mid Powys au Pays de Galles. Le collectif nous parle de luttes, de propriété, de racisme, des problématiques qui sont celles de la jeunesse, utilisant l’imagination collective pour relier ces enjeux tant urbains que ruraux. Initié en 2018 par l’artiste Emanuel Almborg sous la forme d’un projet de théâtre amateur, Switchers a progressivement pris la forme d’une série de collaborations artistiques étendues et changeantes, générant de nouveaux projets et une série d’œuvres.

Pour «Playworlds, 2018-2022» deux nouvelles vidéos—l’une réalisée par Jamie Baker et produite par Almanac (Londres/Turin), l’autre par Prince Owusu avec de jeunes artistes amateur·rices de Brétigny, produite par le CAC Brétigny—seront présentées en regard de la création collective Acorn (2021) et de The Nth Degree (2018) d’Emanuel Almborg. Ces films seront exposés dans une installation scénographique de l’artiste Ksenia Pedan, qui a précédemment réalisée le décor d’Acorn. L’exposition bénéficiera d’une itinérance en 2023 dans les espaces de l’Almanac Inn à Turin.

The Nth Degree (2018) documente une expérience rassemblant de jeunes adultes des quartiers d’Hackney, à Londres et de Mid Powys, au Pays de Galles. Réuni·es autour de la construction d’une pièce de théâtre, les participant·es ont étudié deux moments historiques: les révoltes paysannes dites «de Rebecca» (The Rebecca Riots), contre l’enclosure des communs dans les années 1840 au Pays de Galles, et les émeutes de Londres de 2011. Le film aborde les ressorts politiques de la violence et la répartition des richesses selon les différences de classe, d’origine, et d’accès à la propriété.

Acorn (2021) est une pièce de théâtre filmée, réalisée et interprétée par Switchers, qui marque la constitution des participant·es de The Nth Degree en collectif à proprement parler. Son scénario s’est développé selon une méthode inspirée de la pédagogie du psychologue soviétique Lev Vygotsky et axée sur l’improvisation et l’expérience émotionnelle. Il emprunte son univers et ses personnages au roman La Parabole des talents de l’écrivaine africaine-américaine Octavia Butler, et se situe dans un futur dystopique proche. Acorn relate l’expérience d’une petite communauté rurale qui tente de survivre dans un monde d’effondrement écologique et d’autoritarisme en imaginant de nouvelles formes de communautés. Le film est présenté dans l’installation de Ksenia Pedan, qui rappelle la ferme collective d’Acorn.

Remnants, réalisé par Jamie Baker, qui a d’abord rejoint Switchers en tant qu’acteur de The Nth Degree et Acorn, prend pour point de départ la trame narrative de ce dernier pour travailler en collaboration avec un groupe d’écolier·ères de Londres. Dans un Royaume-Uni futuriste, des enfants développent un don d’hyper-empathie et peuvent communiquer leurs émotions par la pensée et le mouvement, sans utiliser la parole. Le film présentera les chorégraphies hyper-empathiques produites par Jamie Baker et les participant·es.

Enfin, dans le cadre de l’exposition «Playworlds, 2018-2022»,  Prince Owusu, un des acteurs de The Nth Degree et Acorn, travaillera avec Sara Bouazzaoui, Loïc Hornecker, Yasmine Kicha et Shveta Lebonheur, de jeunes étudiant·es de Brétigny, à la production de workshops de théâtre-action donnant lieu à un nouveau film. Les participant·es seront invité·es à se réapproprier un monologue déclamé par Prince Owusu dans The Nth Degree relatant l’expérience vécue d’un paysan dans un système féodal oppressif.

Le temps long du projet Switchers a permis aux rôles de changer et de progresser. Grâce à une expérience d'apprentissage partagée, Emanuel Almborg, l'initiateur, est passé du rôle d'artiste à celui de facilitateur, tandis que plusieurs des jeunes ayant rejoint le projet en tant qu'acteur·rices réalisent aujourd’hui des œuvres.

Armé des outils de la pédagogie critique et des pratiques de co-création, Switchers expérimente de nouvelles manières d’articuler les questionnements politiques de ses membres et la nécessité de produire des futurités qui ne s’énoncent pas comme la simple répétition du présent. 

 

Switchers est un groupe de pratique théâtrale et cinématographique composé d'un réseau d'artistes, de performeur·ses et de jeunes originaires de Hackney, Londres et de Mid Powys, Pays de Galles. Le collectif s’est formé via un programme d’échange européen pour la jeunesse en 2018, à l’initiative de l'artiste Emanuel Almborg. Le groupe cherche à relier la ville et la campagne à travers les problématiques communes auxquelles les jeunes sont confronté·es. Le collectif s'est depuis développé autour d’un cadre collaboratif étendu et mouvant destiné à produire des formes artistiques basées sur les playworlds. Un playworld est une forme de pédagogie créative qui combine le théâtre, la narration et le jeu, et qui est basée sur un monde fictionnel créé et partagé collectivement. Le monde et les personnages sont tirés d'une source existante, comme un livre ou un article de journal. Dans ce cadre, les groupes et les individus peuvent créer et expérimenter une production artistique à travers un espace d'imagination commun. 

Thomas Conchou est curateur, co-fondateur du collectif curatorial Le Syndicat Magnifique (avec Anna Frera, Victorine Grataloup et Carin Klonowski), membre du collectif Curatorial Hotline et médiateur agréé par la Fondation de France pour la mise en place de l'action Nouveaux commanditaires.  En 2020, il entre en résidence en tant que curateur au centre d'art de la Maison populaire de Montreuil, une association d'éducation populaire et de pratique amateur où il conduit un cycle d'expositions et d'évènements de deux années sur les pratiques artistiques et les relationnalités queer. En 2021, il est rapporteur pour le prix AWARE où il présente la pratique de Gaëlle Choisne, lauréate. En 2022, il rejoint le jury du prix Utopi·e pour les artistes queer, le comité de sélection du Salon de Montrouge, et est le commissaire invité pour la première édition du The Kooples Art Prize. Il est lauréat de la bourse d’écriture Textwork de la Fondation d’Entreprise Pernod Ricard, et réalise des expositions à Sissi Club, Marseille et au CAC Brétigny en Île-de-France. Il est nommé à la direction du CAC de la Ferme du Buisson, où il prend ses fonctions en juillet 2022.

L’exposition «Playworlds, 2018-2022» bénéficie du soutien de l’Institut Suédois et du Swedish Arts Grants Committee. L'œuvre Remnants a été produite en partenariat avec Almanac Projects (Londres) et Almanac Inn (Turin) avec le soutien de Arts Council England, Fondazione CRT et Fondazione Compagnia di San Paolo. Le CAC Brétigny est un établissement culturel de Cœur d’Essonne Agglomération. Labellisé Centre d'art contemporain d'intérêt national, il bénéficie du soutien du Ministère de la Culture—DRAC Île-de-France, de la Région Île-de-France et du Conseil départemental de l’Essonne, avec la complicité de la Ville de Brétigny-sur-Orge. Il est membre des réseaux TRAM et d.c.a.

Documents

Agenda

  • Samedi 1er octobre 2022, 14h30-18h30

    Playworlds, 2018-2022

    Vernissage

    Entrée libre. Le vernissage sera accompagné d'un goûter.
    Navette gratuite Paris-Brétigny: départ à 13h45 du 104 avenue de France, 75013 Paris (métro Bibliothèque François Mitterrand).

    Réservation indispensable: reservation@cacbretigny.com

    Le retour de la navette sera suivi d'une visite guidée de l'exposition «Énergies» de Judith Hopf présentée à Bétonsalon du 22 septembre au 11 décembre. L'équipe du centre d'art et de recherche, situé à quelques pas, vous y accueillera.

     

     

  • Jeudi 6 octobre 2022, 17h-19h

    Playworlds, 2018-2022

    Visite pédagogique

    Découverte des activités proposées pour les groupes et les publics scolaires à travers une visite de l’exposition «Playworlds, 2018-2022».

    Pour les enseignant·e·s de maternelle, d'élémentaire et du secondaire, les animateur·rice·s, les éducateur·rice·s et les associations.

    Inscription: reservation@cacbretigny.com ou +33 (0)1 60 85 20 76.

  • Samedi 15 octobre et 3 décembre 2022, 15h-16h30

    «Racines»

    Atelier de pratique artistique en famille

    Dans la continuité des questions écologiques et collaboratives posées par les œuvres de Switchers, les participant·es sont invité·es à concevoir collectivement un jardin miniature. Elles et ils décident ensemble de l’agencement de leur micro potager, de son décor et des légumes à y planter. Les familles peuvent repartir avec le fruit de leur collaboration et voir leurs plantes pousser à la maison.

    À partir de 3 ans. Inscription: reservation@cacbretigny.com ou +33 (0)1 60 85 20 76.

  • Du samedi 15 au dimanche 23 octobre 2022

    Salon d'art de Marolles-en-Hurepoix

    Salle des fêtes

    Dans le cadre de cet événement organisé par la mairie de Marolles-en-Hurepoix, notre équipe de médiation proposera aux habitant·es, et notamment aux scolaires, de découvrir des vidéos de l'exposition «Playworlds, 2018-2022» de Switchers.

    Plus d'informations sur le salon sur le site de la mairie.

  • Jeudi 27 octobre 2022, 15h-16h30

    «Communauté»

    Atelier de pratique artistique

    Lors d’une partie de jeu de société inspiré des œuvres de Switchers, les participant·es incarnent les membres d’une communauté devant lutter pour sa survie face à des attaques incessantes. Elles et ils débattent ensemble des méthodes à adopter pour se défendre tout en se développant. Culture de la terre, éducation de tou·tes, construction de leurs abris: nombreuses sont les nécessités! Il s’agit de trouver collectivement des solutions, tout en mobilisant les talents de chacun·es…

    À partir de 8 ans. Inscription: reservation@cacbretigny.com ou +33 (0)1 60 85 20 76.

  • Mercredi 16 novembre et 7 décembre 2022, 16h30-18h

    «Dimensions»

    Atelier de pratique artistique

    Au cours de la visite, les enfants observent éléments et accessoires qui composent la scénographie de l’exposition et des vidéos de Switchers. Elles et ils réalisent ensuite leur décor à partir d’une maquette, qu’elles et ils personnalisent à l’aide de morceaux de papiers peints, de crayons, de colle ou de tissus. Leurs modèles architecturaux sont ensuite agencés pour construire ensemble une ville aux dimensions des petites figurines qui la peuplent!

    À partir de 3 ans. Inscription: reservation@cacbretigny.com ou +33 (0)1 60 85 20 76.

  • Lundi 21 novembre 2022, 11h30 et 12h30

    «CAC, tomates, oignons»

    Visite ados

    Spécialement adressée aux collégien·nes et lycén·nes, «CAC, tomates, oignons» est une visite organisée sur le temps de la pause déjeuner, entre deux cours. Après une visite de l’exposition accompagnée de l’équipe de médiation, les participant·es sont convié·es à partager leurs impressions autour d’un casse-croûte offert par le CAC Brétigny. L’entrée est libre et gratuite.